dimanche 24 mars 2013

Les yeux (dorés) du calamite et le dos (persillé) du pélodyte


Avril 2010 nous avait amené les premières belles observations de Crapaud calamite (Epidalea calamita) au Monte, notamment près de la Lagoa das Cegonhas, chantant à plusieurs le soir des jours pluvieux. En arrosant les jeunes arbres aussi, il arrive que des jeunes calamites sortent de terre. Vous pouvez vous plonger dans l'ambiance sonore d'un soir d'avril, bercé par le "sapo corredor" ici.



Certains individus sont beaucoup plus foncés, ce qui fait ressortir leur oeil, aussi magnifique que celui de l'Alyte accoucheur, mais à la pupille horizontale.


Et en avril 2011, c'est un petit pélodyte (Pelodytes punctatus) qui nous fit cette fois l'honneur de sa visite un jour de pluie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire