vendredi 27 avril 2018

Les piafs de l'aérodrome


L'aerodrome international de Campinho n'accueille pas que des oiseaux mécaniques sporadiques. C'est aussi une terre d'élection en ce début avril pour deux petits gravelots, deux glaréoles et pour l'intarissable Bruant proyer, qui chante à tue tête tout en profitant de la vue sur Monsaraz.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire