lundi 17 août 2015

Manneken-Pis Alentejano


Les panneaux de signalisation portugais sont connus pour leur fantaisie. Alors, quand nous nous sommes demandés, devant le Parc Joao Josè da Luz (Castelo de Vide), ce qui pouvait bien justifier cette différence de traitement par l'âge entre cyclistes, nous nous sommes avancés sous les frondaisons. L'explication tient peut être à la réplique du fameux "Petit Julien" qui arrose avec son air décidé le bassin de fraicheur situé à ses pieds. On connaissait les échos de Tintin à Moura et on sait que Manneken-Pis a célébré récemment la révolution des oeillets. Voilà donc un lien de plus entre les personnages mythiques de la petite Belgique et les vastes territoires de l'Alentejo...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire