lundi 13 novembre 2017

Silhouettes de poiriers


Une chose qui frappe au Monte, c'est la faible diversité des espèces arborées en régénération naturelle. Il n'y en a que quatre: le Chêne vert (Quercus rotundifolia), le Frêne à feuilles étroites (Fraxinus angustifolia), l'Oléastre (Olea europaea) et le Poirier ibérique (Pyrus bourgaeana). Les floraisons blanches de ce dernier en fin d'hiver sont magnifiques et il perd ses feuilles au coeur de l'été, une fois que l'humidité du sol devient insuffisante. Cela donne de belles silhouettes et c'est une espèce clef dans la perspective d'une politique de diversification des essences arborées non-irriguées du Montado.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire