lundi 23 mars 2015

Farah


Farah est ma bergère belge.
Sa robe est fauve charbonnée,
elle a le trot souple et furtif de la louve.
De la louve, aussi, le regard jaune liquide, attentif, un peu troublant.
Sauf quand elle ferme les yeux de bonheur, volupté canine incarnée,
parce que je lui gratte affectueusement le front ou le museau.
Improbables amitiés de mammifères.
Si j'avais une brebis de l'Alentejo
au masque noir tragique et doux,
aux pupilles horizontales,
aux cornes à la fois tortes et droites,
Elle s'appellerait Farah, elle aussi.
"La joie".

Bérengère Deprez, l'auteure de ce poème, est écrivain.
Elle est aussi la maitresse de deux Farah,
une chienne belge et une agnelle portugaise, née le 6 mars 2015 (et photographiée le lendemain).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire